Guilde RP/PvP World of Warcraft
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Ven 2 Juil - 15:48

Or donc, voici le texte JdR qui pourrait introduire le prochain projet de rencontre qui va suivre :



Sable Rouge :


« Les pirates des Mers du Sud étaient autrefois des matelots fidèles à l'Alliance, plus particulièrement au royaume de Kul Tiras, dont je vous parlerai lors de ma prochaine leçon. Profitant du chaos et de la terreur semés par la Seconde Guerre, ces marins se rebellèrent et fondèrent une organisation de pirates connue sous le nom de Confrérie des Pirates des Mers du Sud. Si à l’origine l'organisation est fondée par des humains, elle s’ouvre aujourd'hui aux nains qui ont perdu leur honneur et le souvenir de leur père, les malheureux !

Voyageant sur toutes les étendues d'eau, ces pirates pillent ce qui leur tombe sous la main. Ils ont plusieurs grandes bases d'opération telles que les rivages aux alentours des grandes villes commerciales gobelines, bien qu'ils ne restent jamais sur place du fait qu'ils sont activement recherchés
… »

Ce cours n’en finirait jamais, pensait le jeune Cameron. Barlin Barbe-Blanche, le vieux professeur qui donnait des cours particuliers aux jeunes nains prometteurs et aux fils des bonnes familles de Menethil, devait avoir un réel fonds de cruauté pour lui imposer l’un de ses développements sur une organisation mineure et sans intérêt, qui ne semblait avoir pour activité principale que la vulgaire rapine, quand on n'envisageait pour le jeune Cameron qu'une vie faite de commerce, de richesse et d'honneur.

Cameron laissa ses pensées dériver, le terme était bien choisi, tant la vision du Port de Menethil l'intéressait plus que son cours. Quand donc le laisserait-on naviguer sur cette étendue d’eau si vaste qu’elle séparait les continents ?

« Jeune Nain, vous ne m’écoutez plus ! »

Cameron s’ébroua soudain, comme lorsqu’on émerge d’une rêverie et recala d’un geste machinal sa pipe d’écume entre ses dents. Le chef local des pirates devait avoir posé une question car il le regardait et semblait attendre de lui un commentaire.


Cameron avait du laisser une partie de son équipage croiser au large des côtes de Tanaris, afin de ne pas éveiller l’attention des navires gobelins du Port Gentepression, qui patrouillaient le long des côtes à la recherche des campements provisoires des pirates. Ses autres matelots passaient du bon temps et paressaient sur la plage en attendant la fin des tractations de leur Capitaine.

Cameron avait des sentiments ambigus sur les négociations que menait la Fraternité de Pavillon Noir avec les Pirates des Mers du Sud.

Il avait été choisi pour discuter avec ces pirates car entre tous, il avait une connaissance incroyablement complète des anciens marins de Kul Tiras, leurs coutumes et leur passé aussi compliqué qu’inexplicablement glorieux.

Cette mission avait été décidée avec Achillë, le Capitaine-Armateur qui commandait avec lui à la Fraternité tout entière ; seuls les timoniers Zacaries et Crowley n'avaient pu en être informés, car ils ne rentreraient pas de chasse à temps pour assister à la réunion.

C’étaient les Pirates des Mers du Sud eux-mêmes, via un de leurs contacts communs de la Voile Sanglante, qui leur avaient proposé cette rencontre. Être contacté par les Pirates des Mers du Sud était censé les combler par l’honneur qui leur était fait. L’une des plus anciennes organisations pirates des mers connues les avait remarqués…

« Il faut être aveugle pour ne pas nous remarquer », avait grommelé Cameron au Conseil.

En dépit de l’orgueil que manifestaient les Pirates des Mers du Sud, leur réseau était indiscutable, que ce soit par leur étonnante alliance avec leurs concurrents de la Voile Sanglante ou avec la Confrérie Défias ou encore leurs relations avec l’underground de l’Alliance en général.

Si pour avoir ses entrées auprès des Pirates des Mers du Sud la Fraternité de Pavillon Noir devait aliéner ne serait-ce qu’une partie de sa liberté, ils pourraient aller se faire voir, avaient estimé tous les Timoniers présents au Conseil, sous l'oeil approbateur d'Achillë et de Cameron. Mais chacun reconnaissait que cela valait tout de même le coup d’écouter les propositions des pirates.

Sur place, le chef des Pirates des Mers du Sud qui l’avait reçu dans son campement provisoire avait dans un premier temps avancé des propositions dans le sens de la mise en place d’une franchise des Pirates des Mers du Sud, ce qui avait fait bouillir de rage Cameron.

Oh ! Certes la Fraternité de Pavillon Noir pourrait continuer à battre pavillon noir, mais leur pavillon de chasse devrait être celui des Pirates des Mers du Sud, qui devraient recevoir un pourcentage des butins de chasse, avec la contrepartie de se voir attribuer des territoires de chasse correspondant peu ou prou à leurs terrains de prédilection actuels, moins Strangleronce ! C’était le bouquet !

Cameron allait naturellement les envoyer aux Démons, seule la présence massive des Pirates des Mers du Sud lui donnait à réfléchir sur les termes précis qu’il allait employer, quand le négociateur de l’autre côté avait reçu un message, qu’il était allé lire à l’écart. Cameron n’aimait pas les messages d’entre-négociations. Ils compliquaient tout, et ne faisaient que rarement évoluer les choses dans le bon sens.

Et en effet, depuis, les négociations se trainaient : la mise en place de la franchise ne semblait plus au goût du jour, mais sans raison apparente le chef des Pirates des Mers du Sud ergotait maintenant sur des détails protocolaires et de délégation.

Soit leur négociateur était subitement devenu idiot, soit le message recommandait de faire durer les discussions sans réelle avancée. Dans tous les cas, Cameron n’avait plus rien à faire à Tanaris.

Le matelot qu’il avait envoyé faire un signal à leur vaisseau était revenu sans avoir pu prendre contact avec le reste de l’équipage, qui semblait avoir quitté les zones indiquées par leur Capitaine. Il n’avait pu laisser qu’un message crypté à l’un des contacts de la Fraternité en poussant jusqu’au Port Gentepression, lequel s’arrangerait pour le transmettre au navire de Cameron. Dans ce message le capitaine demandait à son cousin de mouiller sur la plage du Bout-du-Monde, où il pensait le rejoindre avec ses matelots dès qu’il trouverait un prétexte pour mettre fin aux négociations.

Cameron s’était demandé ce que pouvait bien ficher son cousin, à qui il avait confié la direction du navire… mais il n’avait d’autre choix que de continuer à faire semblant de s’intéresser. Cameron n’aimait pas faire semblant et lorsqu’il s’ennuyait, fatalement il s’endormait : « Oui, bon, heu… hum ! Nous pourrions discuter de cela après un bon plateau de fruits de mer ! Les discussions, cela me creuse l’appétit ! Vous avez aussi de la bière ? (Bon sang, si mon père me voyait…) »

Son interlocuteur ne tiqua pas et sembla au contraire puiser dans le rôle de composition de Cameron un certain soulagement.


***


Dans la cabine des officiers du Trident du Fou, l’heure était aux décisions. Sanivar récapitulait :

_ « Ce n’est pas la première fois que ce drôle d’oiseau nous confie une mission. Celle-ci me paraît cependant s’écarter des voies ordinaires des Consortiums du Cartel. Cela sent davantage les bonnes vieilles méthodes de Kezan ou même de la Kapitalrisk, cette façon de commanditer des assassinats.

Bon, ceci mis à part, cela nous permettrait de venger nos pertes de la bataille de Théramore. Même si j’aimerais bien savoir comment un des patrons du Cartel peut avoir connaissance du lieu d’une réunion secrète entre les Pirates des Mers du Sud et Pavillon Noir
. »

Arnis écarta d’un geste de la main l’oiseau noir qui semblait s’intéresser à ses doigts, sautillant sur la table et jouant avec la patience du druide : « Nous avons des devoirs envers nos marins disparus. Si nous avions appris par nous-mêmes la tenue de cette réunion, nous aurions pu nous-mêmes décider de frapper, en représailles de ce qui s’est produit à Théramore. Que l’information nous soit servie par un gobelin n’est pas sans importance, mais il ne s’agit pas de contracter une dette envers notre commanditaire ; au contraire nous serons payés.

Pour moi l’affaire ne soulève pas encore de difficultés. Nous avons honoré nos morts, il s’agit maintenant de les venger, ce qui est une autre manière de les honorer. Si pour cela il nous faut aller à Tanaris, eh bien soit. La récompense du Prince Marchand est suffisamment conséquente pour pallier le temps passé à naviguer et à combattre plutôt qu’à saisir des produits de contrebande.

Et puis, cette fois nous ne pourrons pas être défaits. Les Pirates des Mers du Sud sont des pillards sans honneur, qui fuient dès que la partie semble compromise et qui n’hésiteront d’ailleurs pas à se retourner contre les pirates de Pavillon Noir. Quant à Pavillon Noir, ils ne disposeront à ce que je comprends que de la moitié d’un équipage. D’après nos informations, les trois navires pirates mouillent encore dans la rade de Théramore. Dans le doute, nous laisserons quelques uns de nos hommes renforcer les postes de surveillance du Port Gentepression... Cet oiseau va-t-il me laisser tranquille ou devrai-je l’aplatir sur la table ? Non, Woden, nous en avons besoin pour accuser réception de la mission.

Dans ces conditions, je propose de mettre le cap sur Tanaris
. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Ven 2 Juil - 15:52

Fiche technique de la rencontre Sable Rouge :



Phase n° 1 : Cameron est à la Crique des Gréements, dans le camp des Pirates des Mers du Sud. Avec lui, 9 de ses confrères pirates. Ils représentent le groupe qui palabre avec les Pirates des Mers du Sud.

L’évènement commence lorsque 11 matelots (mais pas plus) du Trident du Fou surgissent par la Plage des Déferlantes au Nord. Les Pirates des Mers du Sud agissent en petites mouches du coche, puisqu’ils attaqueront sans distinction les deux groupes.

L’objectif est de créer un léger déséquilibre qui rende fondamentale l’étape n° 2, qui commence 5 minutes après le début de la rencontre :


Phase n° 2 : il s’agit de l’intervention du reste de l’équipage de Cameron (environ 6 joueurs supplémentaires), qui doit récupérer le message laissé au Port Gentepression.

Au port les attendent de pied ferme 5 membres du Trident.

Seuls les survivants (et non l’ensemble de l’équipe des vainqueurs) des combats du Port Gentepression sont autorisés à renforcer les combattants à la Crique des Gréements. Les autres ressuscitent mais ne font qu’assister, attendant les phases suivantes comme suit.


La phase n° 3 débute à la fin des combats de la Crique des Gréements :

- Si c’est le Trident du Fou qui l’emporte (c'est-à-dire que tous les pirates de Pavillon Noir meurent) :

L’ensemble des participants de Pavillon Noir, après avoir ressuscité à partir du Nord du Rivage de Brisesud retraite, sans monture mais en courant vers la Plage du Bout-du-Monde.

Au même moment (une coordination TS sera nécessaire) les survivants du Trident du Fou et seulement eux (les ressuscités des combats du Port Gentepression ne participent pas à ces combats) se lancent à leur poursuite à partir du Sud de la Crique des Gréements, avec possibilité de monture cependant, afin de tuer le plus de pirates de Pavillon Noir possible avant qu’ils n’aient atteint la Plage du Bout-du-Monde.

A cette nuance près que les montures ne peuvent être utilisées sur l’eau avec le passage de givre collectif des DK (n’abusons pas).

Les pirates qui retraitent ne peuvent pas engager le combat, l’issue des combats de la Crique des Gréements ayant déterminé que la phase n° 3 les verrait fuir.

Seules peuvent être utilisées des techniques « incapacitantes mais non létales » telles que Peur, Chaîne de glace, et autres pièges, ainsi que des soins pour pérenniser la retraite.

Les pirates qui atteignent la Plage du Bout-du-Monde ne sont plus attaqués.


- Si c’est Pavillon Noir qui l’emporte (c'est-à-dire que tous les corsaires du Trident du Fou meurent) :

L’ensemble des participants du Trident du Fou, après avoir ressuscité à partir du Sud de la Plage des Déferlantes retraite, sans monture mais en courant vers le Port de Gentepression.

Au même moment (une coordination TS sera nécessaire) les survivants de Pavillon Noir et seulement eux (les ressuscités des combats de la Crique des Gréements ne participent pas à ces combats) se lancent à leur poursuite à partir du Nord de la Crique des Gréements, avec possibilité de monture cependant, afin de tuer le plus de corsaires du Trident du Fou possible avant qu’ils n’aient atteint le Port de Gentepression.

A cette nuance près que les montures ne peuvent être utilisées sur l’eau avec le passage de givre collectif des DK (n’abusons pas).

Les corsaires qui retraitent ne peuvent pas engager le combat, l’issue des combats de la Crique des Gréements ayant déterminé que la phase n° 3 les verrait fuir.

Seules peuvent être utilisées des techniques « incapacitantes mais non létales » telles que Peur, Chaîne de glace, et autres pièges, ainsi que des soins pour pérenniser la retraite.

Les corsaires qui atteignent le Port de Gentepression ne sont plus attaqués.



Commence alors la phase n° 4 :


- Si les combats ont lieu sur la Plage du Bout-du-Monde :

Les pirates de Pavillon Noir qui ont survécu à leur retraite combattent alors l’ensemble des corsaires du Trident du Fou, poursuivants et ressuscités des combats précédents.


- Si les combats ont lieu au Port de Gentepression:

Les corsaires du Trident du Fou qui ont survécu à leur retraite combattent alors l’ensemble des pirates de Pavillon Noir, poursuivants et ressuscités des combats précédents.


L’issue du combat final détermine le vainqueur de la rencontre.




Je pense proposer comme date la fin de semaine prochaine, dimanche soir éventuellement (on se mettra d'accord d'ici à lundi ?). Il faut simplement pouvoir compter sur 16 participants de part et d'autre. Les effectifs sont prévus de manière à ne pas nécessiter trop de volontaires.

Le second effet kiss-cool c'est que chaque combattant comptera pour beaucoup, comme une sorte de combat d'arêne. La technique aura la part belle et le déséquilibre est très léger. Cela devrait permettre en présence d'équipes équilibrées de faire des combats extrèmement tendus.







N'hésitez pas à indiquer vos impressions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron

avatar

Nombre de messages : 2762
Age : 28
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Ven 2 Juil - 16:09

J'ai tout compris ! si je comprend bien, perdre la phase 3 n'est pas éliminatoire mais pose un handicap énorme, voir irrattrapable, pour la phase 4. j'ai bon? Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Ven 2 Juil - 16:17

Ma foi, c'est pas mal saisi, oui.

A la nuance près que cette phase de pur contrôle pour les fuyards et de DPS-contrôle pour les poursuivants n'est pas évidente.

Selon moi, les poursuivants, qui doivent donc être les survivants du combat principal, peuvent très bien se retrouver à 3 contre tous les membres de l'équipe adverse. Ils peuvent très bien ne tuer personne si les soigneurs sont au taquet.

Du coup, le déséquilibre final peut se révêler en fait extrèmement léger (bien que décisif). Tout peut dépendre de la capacité à contrôler et soigner dans la fuite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mer 7 Juil - 13:35


Tadan !

Du nouveau pour la rencontre "Sable Rouge" : est-ce que 16 pirates seraient partants pour ce dimanche 11/07/2010 dans l'après-midi ?

Comptez-vous, si c'est bon, on pourrait lancer la rencontre pour cette date.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Jeu 8 Juil - 15:35


AHem, je me rends compte que au-dessus de cette rubrique nous avons une "annonce globale: [Vacances d'été] : Temps mort !"

Cela veut-il dire que Pavillon Noir ne fait plus rien (mais alors plus rien plus rien avec les autres ?) pendant l'été ou bien ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nihi

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 32
Localisation : Geneve, Suisse
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Jeu 8 Juil - 15:49

Rälkezad a écrit:

AHem, je me rends compte que au-dessus de cette rubrique nous avons une "annonce globale: [Vacances d'été] : Temps mort !"

Cela veut-il dire que Pavillon Noir ne fait plus rien (mais alors plus rien plus rien avec les autres ?) pendant l'été ou bien ?



Nan nan certains reponderont par la positive, moi je ne peux pas.. *disparait dans la brume*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odh-wow.forumactif.com/
tiky_windy
Gnom'Admin
avatar

Nombre de messages : 7658
Age : 31
Localisation : +45° 53' 58.65", +6° 7' 42.44"
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Jeu 8 Juil - 16:13

Normalement PN fait toujours des choses (sexuel ou non), c'est juste qu'un grand nombres de personnes migrent vers l'IRL Cligne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odh-wow.forumactif.com
Nihi

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 32
Localisation : Geneve, Suisse
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Jeu 8 Juil - 16:16

tiky_windy a écrit:
Normalement PN fait toujours des choses (sexuel ou non), c'est juste qu'un grand nombres de personnes migrent vers l'IRL Cligne

<< "un jour, je suis sorti de chez moi.. les graphismes etaient pas terribles" >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odh-wow.forumactif.com/
tiky_windy
Gnom'Admin
avatar

Nombre de messages : 7658
Age : 31
Localisation : +45° 53' 58.65", +6° 7' 42.44"
Date d'inscription : 07/08/2005

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Jeu 8 Juil - 16:18

Bourré ça compte pas Nihi blush
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odh-wow.forumactif.com
Nihi

avatar

Nombre de messages : 930
Age : 32
Localisation : Geneve, Suisse
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Jeu 8 Juil - 16:19

tiky_windy a écrit:
Bourré ça compte pas Nihi blush

Certains post nous collent a la peau.. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odh-wow.forumactif.com/
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Jeu 8 Juil - 17:02

C'est noté ! biggrin

mais du coup, comme je ne savais pas si vous seriez 15-16, je n'ai pas battu convenablement le rappel (le pauvre). Je ne sais pas si nous n'allons pas reporter la rencontre, par précaution.


['ai adoré la remarque sur les graphismes Grin .]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mar 10 Aoû - 6:35

Après le calme (horrible) des congés de juillet, nous pouvons rouvrir la mallette à rencontres.

yahoo

Ce dimanche soir à 21h15-21h30, 15 à 16 pirates sont-ils motivés pour la partie "Sable Rouge" ? Nous sonnons le rappel des troupes de notre côté aussi.

N'hésitez pas à vous replonger dans la fiche technique avant de nous faire connaître les volontaires !

A bientôt ! bourreau


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron

avatar

Nombre de messages : 2762
Age : 28
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mar 10 Aoû - 10:42

J'ai créé un event calendrier pour les volontaires, je te tiens au courant :

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coutsait

avatar

Nombre de messages : 3715
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mar 10 Aoû - 11:03

A-la-limite-pourquoi-pas-on-verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mar 10 Aoû - 12:45

Impecc' ! On se tient au courant des effectifs.

Pour nous, cela devrait coller, mais août nous réserve peut-être des surprises.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jujin

avatar

Nombre de messages : 594
Date d'inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mar 10 Aoû - 17:42

C'est quoi ce traquenard qui se prépare !

On m'la fait pas à moi ! J'en serai dimanche soir !


Merci d'avance pour cet event qui s'annonce fort sympathique. Et même si vous l'emportez, vous nous aurez sauvés de négociation hasardeuses et chiantes à mourir !!! Cligne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Dim 15 Aoû - 17:08

Malgré les incertains, on devrait être bon, une quinzaine donc au niveau des effectifs.

A ce soir !

P.S. : vous passez à Shattrath en suivant, non ? Nous nous y croiserons sans doute ! icone_smile

Edit : ah ben non, c'est pas aujourd'hui Shatrath (sais pas qui m'a mis l'idée dans la tête que c'était ce soir).


Dernière édition par Rälkezad le Lun 16 Aoû - 6:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Dim 15 Aoû - 21:01

Bonsoir à vous, Pirates !

Malgré des effectifs réciproques revus à la baisse (14 de chaque côté), la rencontre s'est tenue, et vous avez une fois de plus montré votre valeur (et votre supériorité).

Vous avez remporté l'event, bravo à vous !

Comme disait un grand méchant, "vous avez gagné cette bataille, mais pas la guerre ! On se reverra !"

Encore merci pour votre participation.

(court s'entraîner)




Dernière édition par Rälkezad le Lun 16 Aoû - 6:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jujin

avatar

Nombre de messages : 594
Date d'inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Dim 15 Aoû - 22:36

Merci à toi pour l'avoir organiser.
Et même s'il y a supériorité pour le moment, c'est en forgeant qu'on devient forgeron !
Bonne continuation et à trés vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vidom

avatar

Nombre de messages : 213
Age : 29
Localisation : brest
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Lun 16 Aoû - 5:11

C'était bien sympathique comme petit scénario!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coutsait

avatar

Nombre de messages : 3715
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Lun 16 Aoû - 5:39

Merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimy

avatar

Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mar 17 Aoû - 7:46

Merci pour cet event fort agréable.

Ma tendre écorce se souviendra de vos coups de haches et d'épées, aïe. Sad

Au plaisir de se recroiser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Mar 17 Aoû - 9:08

Merci merci !

Habituellement, je ponds en suivant un ('tit) texte JdR pour marquer le coup.

Pour instaurer plus d'intéractivité dans cette phase, je vous encourage à prendre le relais sur ce coup-ci, en tout bien tout honneur. L'une des rares contraintes serait de respecter peu ou prou le cadre de la trame (non non non, vous n'avez pas brûlé le Trident -pas encore !).

Si Knat ou un autre chroniqueur se le sent de se prêter au jeu de la plume, ce sera un plaisir que de le lire au Trident ! Ce serait en outre une façon de donner à nos rencontres une tournure que vous pourriez diriger à votre tour (non non non, nous n'avons pas épuisé notre imagination au Trident, mais nous préférons vous donner aussi l'initiative à l'occasion).


En attendant votre JdR, voici déjà le nôtre, qui ouvre pas mal sur la seconde trame que nous avons avec les gars de MortSure...




--------------------------------------------------------------------------------


Le Pacte de la Nouvelle Lune :



Rälkezad ignorait les cris de terreur et les suppliques des victimes, il émergeait des fumées du champ de bataille, plusieurs goules autour de lui. Nul ne survivrait sur son chemin de mort…

Dans sa tête, un sentiment de vide et de froide satisfaction. Et de puissance.

Le Chevalier de la Mort se réveilla en sursaut et il lui fallut de longues minutes passées à écouter les bruits de l’océan avant de se persuader qu’il ne servait plus le Roi-Liche. Que cette période de son existence était révolue, qu’il ne connaîtrait plus ce sentiment de vide, d’invulnérabilité, de puissance… Les visions des batailles dont il était sorti victorieux se dissipèrent. L’odeur de fumée fut remplacée par celle de l’iode. Et le goût de la défaite emplit sa bouche d’une humeur bilieuse.

Le Chevalier tourna lentement la tête vers la porte de la cabine. De ses orbites glacées jaillissait la colère. Son visage se crispa comme les images de la dernière bataille contre les pirates lui revenaient en mémoire.

Il était resté au Port Gentepression avec quelques-uns de ses compagnons. Arnis les avait disposés là, pour intercepter un éventuel messager des pirates qu’ils s’apprêtaient à attaquer. Si un coursier de Pavillon Noir avait la mauvaise idée de s’arrêter ici, il ne serait pas déçu de la halte.

Accoudé à la petite muraille de pierre, il regardait avec suffisance celui dont il savait qu’il était porteur du message que Cameron, l’Ennemi, voulait sans doute transmettre. Le lieu de mouillage de son navire…

Ses compagnons étaient attablés avec autant de suffisance à la terrasse de la gargote de front de mer, leurs armes posées sous la table.

Alors, viendraient-ils ? Se jetteraient-ils dans le piège tendu par le Trident et leur mystérieux informateur ?

A la plage des Gréements le combat avait déjà du commencer. Peut-être était-il même déjà fini. Pris par surprise, les pirates qui entouraient Cameron ne devaient pas avoir posé de difficultés.

Quant aux Pirates des Mers du Sud, ils s’enfuiraient sans demander leur reste, sans hésiter à trahir leurs « frères pirates ».


Rälkezad avait été tiré de sa rêverie par le bruit d’une table renversée ; ses compagnons brandissaient leurs armes mais il était déjà trop tard. Les pirates n’étaient pas venus de la Mer mais ils étaient entrés subrepticement dans le port par la terre. Le combat était perdu avant de commencer et l’ennemi, en surnombre, les prenait de cours.
Rälkezad criait « Retraitez ! Corsaires, préservez vos vies ! Rendez-vous aux ruines ! »

Ils se frayèrent tant bien que mal un chemin jusqu’aux ruines ; les pertes étaient terribles. La dernière vision du Port Gentepression que le Chevalier de la Mort garderait serait celle de l’un des corsaires, abattu avant même de s’être rendu compte que le combat commençait, une tige de bois dans le dos, un verre intact dans la main et la tête posée sur la table.

Aux ruines d’Ombres-du-Zénith, d’autres marins du Trident les accueillirent, certains cruellement blessés. Seuls ceux qui avaient été en mesure de courir vite en avaient réchappé.

Arnis échangea avec Rälkezad un regard sombre. Son visage était parcouru d’une profonde cicatrice encore suintante. Un autre corsaire se faisait bander son visage entièrement et la gaze rougissait à vue d’œil. Idem la guérisseuse tremblait alors qu’elle essayait encore une fois de refermer une plaie sur le cou de l’un de ses compagnons.

Arnis n’avait pas eu besoin de dire qu’ils avaient essuyé une lourde défaite. La cuirasse d’Angellu était fendue en plusieurs points, un liquide noirâtre en coulait. Plus loin, certains des combattants de la Sombre Assemblée qui avaient tenu à accoster au port Gentepression se tenaient réunis ; ils avaient encore le regard farouche mais ils savaient eux aussi que ce jour ils ne connaîtraient pas la victoire.

« Comment était-ce possible ? » se demandait avec consternation le Chevalier de la Mort. « Nous ne pouvions que vaincre. Avons-nous été trahis ? Mais par qui ? »

Rälkezad n’eut pas le temps de se poser d’autres questions ; les veilleurs annonçaient l’arrivée prochaine des pirates, qui leur donnaient la chasse comme s’ils avaient décidé d’en finir avec le Trident.

Rälkezad regarda les blessés, dont l’état de certains empirait à vue d’œil. Il échangea avec Arnis un autre regard…



***


Les orbites du Chevalier de la Mort s’éteignirent ; combien de ses camarades gisaient à présent sur le sable des ruines d’Ombres-du-Zénith ? Leurs dépouilles serviraient de pâture aux vautours et aux bêtes du désert et des montagnes, qui descendraient pendant la nuit.

Le Trident se remettrait-il de cette défaite ? Ils avaient été à peine assez nombreux à reprendre la Mer pour pouvoir manœuvrer le Trident. Les membres endoloris de l’équipage ce soir-là montrèrent combien de matelots manquaient à l’appel.


Maintenant, les heures sombres amenaient de nouveau les questions. Auraient-ils connu la défaite si la Puissance du Roi-Liche l’avait encore soutenu ? Leur défaite avait-elle été programmée ? Un traître se tenait-il parmi eux ?

Ou se tenait-il parmi ceux de l’équipage qu’ils s’apprêtaient à récupérer sur l’Île de la Dispute. Un grondement sortit de la gorge du Chevalier. L’Île allait-elle mériter son nom ?

La nuit était bien avancée et Rälkezad refusait obstinément d’accepter la défaite ou la torpeur.

C’est alors qu’un autre souvenir, brumeux, lui vint ; une autre nuit… une autre défaite, contre les créatures des forêts des Pins Argentés cette fois, en un temps où il n’était qu’un Réprouvé comme tant d’autres, mais déjà corsaire, sur un autre navire. Le souvenir se précisa, celui de la morsure, des compagnons tombés sous les crocs, d’une ferme hantée…

Le mot ! Oui, le mot qui avait enfermé la bête pouvait le délivrer. Il ne l’avait jamais connu lui-même, ou bien l’avait-il oublié ? Un antique langage, redécouvert par un mage déchu, aujourd’hui entouré de bêtes.

Une nouvelle force ! Voilà ce dont avaient besoin ses compagnons. Voilà ce qu’il apporterait à ses nouveaux frères. La puissance du Roi-Liche rendait esclave, mais celle des Worgens pouvait encore apporter la force qui manquait au Trident.

Arnis savait des choses. Des choses qu’il refusait de dire, même à la table des officiers. Lorsqu’on en venait à parler de Terdein, le Second disparu, le druide se mettait à marmonner des paroles inintelligibles et à se passer la main sur le visage. Il parlait de prix à payer plus terrible qu’on ne l’imaginait, de pacte qui coûtait plus que ce que l’on pouvait vouloir payer…

Mais les druides étaient timorés quand il s’agissait de puissance. Quel prix plus terrible à payer pouvait effrayer un Combattant d’Achérus arraché aux griffes du Roi-Liche ? Les druides étaient plein de préjugés… contre-nature ? Quel être pouvait être plus contre-nature qu’un Réprouvé relevé Chevalier de la Mort ?

Rälkezad se leva complètement de sa couche et ouvrit brutalement la porte, exalté par un son qu’il n’avait pas entendu depuis longtemps. Si Arnis ne voulait pas montrer le chemin, alors Rälkezad n’hésiterait pas, lui.

Ce n’était pas sur l’Île de Fenris que Rälkezad trouverait les réponses, mais bien à Ombrecroc ! Il forcerait le Mage à prononcer le mot. Alors Rälkezad libèrerait la Bête. Et le Trident trouverait une nouvelle source de puissance, à même de balayer ses ennemis !

Rälkezad sortit et monta sur le pont. Quelqu’un riait à gorge déployée sur le pont supérieur. Quel pouvait être le matelot dément qui riait de la sorte, une nuit de deuil comme celle-ci ?

Mais sur le pont, aucun membre d’équipage ne riait. Une torpeur semblait être tombée sur les veilleurs. Le Chevalier de la Mort tournait son regard vers tous les coins sombres, mais nulle trace du rieur.

Aussi soudainement que le rire avait retenti, il s’éteignit.



***


Sur sa couche Arnis ouvrit brusquement les yeux dans le noir.



***


En un autre lieu, un vieillard laissait porter son regard au-delà de la statue tutélaire, vers le large, un goût de sang dans la bouche et des voix plein la tête.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rälkezad



Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   Ven 17 Sep - 16:27

Parce que je n'oublie pas que nous avons une victoire à obtenir un de ces jours contre Vous, je prépare la prochaine rencontre militarisée.

Comme on dit à la fin de certaines BA de blockbuster US, "ça va cogner"...




Le crépuscule du Cartel :




Les mères pleuraient, effondrées autour de la chapelle ardente dressée en l’hôtel particulier de l’Arbitre.

Pas moins de trente-deux corps sans vie reposaient le long des grandes salles.

Baie-du-Butin était frappée dans sa chair, il n’était plus une famille de la ville qui n’avait été frappée par le deuil.

Depuis que l’un des chefs les plus importants de la Confrérie de Pavillon Noir avait été attaqué en pleine réunion secrète en Kalimdor, les attaques de convois marchands étaient devenues si fréquentes qu’il paraissait évident que le seul appât des pillages ne pouvait expliquer la férocité des pirates.

Pavillon Noir… Oui, leurs exactions sonnaient comme une vengeance. Mais qui pouvait savoir que les évènements de Tanaris avaient été préparés ici-même et qu’après avoir semé le vent de la colère les gobelins récoltaient la tempête ?

L’Arbitre, le regard fiévreux, avait mis son hôtel particulier à la disposition des familles pauvres de Baie-du-Butin et recevait les familles éplorées qui payaient le prix du sang. Il y avait gagné une popularité certaine et chacun se souvenait qu’il venait de perdre lui aussi son fils, dans les mêmes circonstances.

Le Baron Revilgaz lui mangeait dans la main, l’appelant le « consolateur de leur race ». Oubliés, les soupçons, disparus, les regards aigus… les autres membres des Consortiums lui avaient même offert de quoi payer des mercenaires afin de rendre les coups portés.


Bientôt Baie-du-Butin n’aurait d’autre choix que d’armer de vrais navires de guerre pour escorter les marchands. De nouvelles lettres de marque seraient octroyées.

Car la population murmurait de plus en plus fort contre les anciennes façons des Consortiums de gérer le fléau de la piraterie.

Des gobelins auparavant dociles se donnaient à présent des airs belliqueux. Ce matin même, les frères de huit disparus, dont les corps n’avaient pu être repêchés, étaient venus se recueillir sur les corps et avaient juré de les venger.


Oui, les gobelins de Baie-du-Butin se tournaient de plus en plus vers d’autres symboles que la statue monumentale, qui ne pensait qu’aux bénéfices.

Un changement se profilait.
Les premiers à en pâtir seraient les misérables de la Voile Sanglante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[JcJ-JdR] La Saga des Mers du Sud.
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OdH :: Pavillon Noir - Alliance - Culte de la Rive Noire (Public) :: Ambassade du Crochet-
Sauter vers: