Guilde RP/PvP World of Warcraft
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Quel avenir pour l'éducation nationale?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Voyean

Voyean

Nombre de messages : 1960
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 17/11/2008

Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quel avenir pour l'éducation nationale?   Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Fév - 16:55

tiky_windy a écrit:
Voilà pourquoi on évite les débats lol

On a eu des mauvaises expériences par le passé, comme dit au-dessus, chacun tire la couverture et ça fini par eclater sur le fofo et le plus souvent IG...

PS : Moi aussi je veux qu'on me prenne ce soir !

Désolé mais tu es HS Tiky. On se plaint pourquoi? Parce qu'on nous dis qu'on a pas le droit de débatre.
Avant l'intervention d'Achille tout le monde était très content et satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron

Cameron

Nombre de messages : 2762
Age : 30
Date d'inscription : 04/11/2007

Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quel avenir pour l'éducation nationale?   Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Fév - 17:50

Probleme reglé, les débats sont tolérés et au premier dérapage c'est la porte.

_________________
Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Cameron
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyean

Voyean

Nombre de messages : 1960
Localisation : Partout et nulle part
Date d'inscription : 17/11/2008

Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quel avenir pour l'éducation nationale?   Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Fév - 18:11

Donc problème réglé. On va reprendre ou nous en étions.

(Mais pour éviter tout problème (même si ça n'a pas encore eu lieu), je vous prie de bien vouloir ne jamais être désobligeant, et de demander clarifications en cas de doute. Je rappel aussi qu'il est facile de mal interpréter des propos. Donc soyez attentionné)

Crowley / Rÿoko a écrit:
Ce qui serais pas mal dans éducation nationale serais qu'ils mettent en place des heures "d'orientation encadrées" pour les élèves

En effet on choisi souvent la fillière générale car on ne sait pas trop quoi faire comme métier par la suite et il serais pas mal de faire un vrai systeme d'aide à l'orientation des élèves

C'est en effet un des plus gros problème que tu soulève, peut-être même le principale compte tenu des conséquences que ça occasionne.
Notre système généraliste existe car ceux qui l'ont crée ne voulaient pas que des étudiants s'enferment dans une branche qui manquerait de débouchés, qui les empêcheraient de se reconvertir en cas de problème économique dans leur secteur d'activité, etc. Cet objectif est surtout pour donner de la flexibilité aux travailleurs ce qui dans la théorie réduit le chômage. Ceci était une idée qui était pas mauvaise au départ, sauf que du coup on limite fortement les spécialistes et les personnes qualifiés.
une autre idée était derrière notre système d'éducation. Savez-vous sur quelles courant de pensée il est fondé?
Mai 68!! Et oui, ça ne nous a pas fait de bien. La pire des catastrophes peut-être ayant des conséquences dramatiques sur tous les aspects du système éducatif (j'en développerai les points au fur et à mesure du débat ou en un post si vous le souhaitez Cligne )
Mai 68 a crée l'idée qu'il ne faut surtout pas brusquer les élèves, qu'il ne faut pas leur donner de contraintes. Bref le slogan était "Il est interdit d'interdire". Imaginez bien que se sont les manifestants de 68 qui font l'éducation aujourd'hui...
Et ça, ça fait mal...

Mais voilà aujourd'hui les entreprises cherchent des spécialistes, et que des spécialistes. D'où notre problème, le système n'est plus adapté.
Aujourd'hui à l'Université on apprend tout et rien même dans une branche à priori spécialisé, c'est pareil dans les BTS, etc
(on et donne des cours de chimie et de droit dans une filière de programmation informatique... On t'apprend à programmer avec un système qui n'est plus utilisé depuis 1985... après 2 ans de BTS tu as toujours pas appris le nouveau langage de progra... bref inutile)

Je donne cet exemple car c'est le plus flagrant que j'ai trouvé, mais l'idée se retrouve partout.

On ne peut pas se spécialiser en France pendant nos études!
Sauf peut-être après le Master et parfois pendant.

(c'est a partir d'ici que mon explorateur internet a planté et que je dois réécrire toute la suite cry En plus je sens que j'oublie quelque chose...)

Donc ceci est déjà un problème majeur pour l'orientation des élèves (on retrouve les mêmes matières partout)
En plus de cela comme le souligne Crowley le système d'orientation pue et on voit des 1ère années de Droit avec 1500 élèves d'inscrits pour 500 places de prévu. Personne ne sachant ou aller on suit...
Ceci nous amène à un autre problème (tant que j'y suis biggrin )
Le système interdit les universités de refuser des étudiants (Mai 68...) Et donc on a des filières vides et d'autres saturés.
On accepte 1500 étudiants en 1ère année alors que une sélection obligatoire se fait déjà chaque années et surtout pour l'entrée en Master. 1500 commencent, 20 finiront! Quelle perte de temps!!

Frissou a écrit:
si les gens sont descendus dans les rues pour les réformes précedentes, crois moi que c'était pour des bonnes raisons. Mais bon, c'est un autre sujet.
C'est tellement hors sujet et ça rejoint ma 3ème question.
Je n'ai pas bien suivi les manifestations de cette année donc je ne me positionnerai pas dessous pour le moment. Mais il y a peu les étudiants étaient dans la rue contre le CPE puis contre d'autres reformes scolaires. Hors le CPE était forcement une bonne chose et n'était en rien de la "précarité". Imaginez, vous avez 2 choix pour faire 1 an. Le premier travailler dans une entreprise en période d'essai pendant toute l'année, la deuxième être au chômage toute l'année. Lequel est le plus précaire?
Bref, toutes ces manifestations bloquent systématiquement toutes propositions de changements.
Enfin bien-sûr toutes les réforment ne sont pas parfaite à 100% mais je préfère une réforme dont 90% apporte une amélioration et 10% un "recul".


Citation :
Le système français n'est pas si mauvais qu'on le prétend, même s'il contient pas mal de lacunes (comme toutes les administrations françaises qui peines à se mettre à jour). Pourquoi ? Déjà, il ne faut pas oublier que l'université est gratuite, le lycée est gratuit, le collège est gratuit et la primaire l'est aussi. En gros, on peut suivre un enseignement de 6ans à 26 ans (et parfois plus) sans avoir à payer, et rien que pour ça j'invite certains à regarder les tarifs des universités américaines, anglaises et même belges.

Oui on a des avantages, mais je vais vous montrer que nous ne sommes pas les seuls. Et je vais m'appuyer sur des pays comme États-Unis, Angleterre, Australie et quelques autres.

Tout d'abord que ce soit aux États-Unis, en Australie, en Corée du Sud ou dans la plupart des pays d'Europe, les collèges et lycées sont gratuits!! (je n'ai pas entendu un pays d'Europe pour lequel c'était le contraire sauf peut-être l'Angleterre, mais je n'en suis pas sur du tout).

Pour l'Université ça change mais voilà les coûts:
- France: environ 200 euros (pas tout à fait gratuit l'Université... mais certains peuvent avoir des réductions Smile ) Ensuite les écoles plus privés (obligatoire pour le business, etc) c'est du 6000-8000 euros par ans. Pour les étrangers ces écoles factures entre 10 000 et 15 000 euros...
- Angleterre: 600-800 euros / ans pour tous les Européens (pas si cher que ça hein?) De plus l'enseignement offert est de très bonne qualité (je m'expliquerai après la-dessus) (ici comme chez nous certains ont aussi le droit à des réductions importantes)
- Australie: (je parlerai des coûts pour un Master sachant que pour un bachelor (licence) c'est 2-3 fois moins) Ici entre 10 000 et 20 000 euros par an en master. Ça commence à piquer hein? Mais ça c'est le tarif pour les étrangers, pour un Australien il s'agit de 2000-3000 euros et la encore de grosses réductions existent (la encore le système est d'une incroyable qualité et je vous l'exposerai plus tard)
- États-Unis: 30 000 euros / an... ça fait mal ça, du coup j'ai refusé l'offre de Boston moi... C'est hors de prix et c'est dissuasif.
- Allemagne: Comme nous il me semble Cligne

Bref des coûts pas forcement beaucoup plus élevé je trouve.


Citation :
un chiffre : 22%. C'est le nombre d'étudiants étrangers qui partent faire leurs études aux Etats-Unis. Ce que les études montrent peu, c'est que les étudiants qui réussisent aux Etats-Unis sont pour une grande partie étranger. En regardant leur modèle, il est bien pire que le notre puisqu'il est non seulement payant, mais en plus de ça le programme diffère en fonction de certains états.
Le système français est, dans sa forme, égalitaire.

Une question car j'ai un doute: 22% c'est le nombre d'étrangers dans les universités américaines ou le nombre de français qui y vont?

En ce qui concerne le modèle américain:
Il diffère d'États en États? Pire encore, il diffère entre chaque étudiants! Et oui rare sont ceux qui auront les mêmes matières.
Dès le lycée (peut-être avant mais je n'en suis pas sur) les étudiants on le choix enter un panel important de matières et ils doivent en valider un certain nombre. Ce panel va des maths à la cuisine en passant par la mécanique et le permis de conduire...
Les matières ont 4 niveau de difficulté. Certaines sont obligatoires mais seulement au niveau 1, comme les maths etc.
Un étudiant se pose donc la question très tôt de ce qu'il voudra faire de sa vie et il est libre de s'orienter comme il le souhaite.
Et ça c'est pour moi un énorme avantage.
Il y a un gros inconvénient aussi, c'est que tu coup on se retrouve avec certains étudiants qui ne savent pas qu'ils étaient en guerre contre l'Allemagne en 39-45 ni même qu'ils on gagné. D'ailleurs Allemagne c'est un pays d'Afrique?

Citation :
Comment se fait il qu'un élève Suédois arrive au même niveau d'études qu'un Français en ayant 4 heures de cours de moins par jour en moyenne ?
Pour ces même raisons, en Suède les étudiants choisissent leur matières. Mais plus encore ils choisissent quand ils veulent aller à l'école!

Ces systèmes sont basé sur le fait qu'un étudiant apprend bien que lorsqu'il est intéressé et que quand il est ouvert à ce que on veut lui apprendre.
En France c'est le contraire. On ne peut rien choisir et c'est pareil jusqu'au bout de nos études.


A propos de la qualité des études en Australie:
- Las bas les étudiants choisissent aussi leur matières parmi un panel. Par exemple en Master on doit faire 12 matières et on peut choisir parmi 120! Ça permet de faire ce que on aime, d'apprendre ce que l'on veut vraiment apprendre, ça nous fait réfléchir sur ce que l'on veut faire ensuite, etc
- Ensuite l'ambiance n'est pas stressante et les professeurs sont à l'écoute des étudiants.
- Les professeurs sont noté par les étudiants à la fin de chaque semestres!!!! Si le prof est pas bon, dehors! Et le système est suffisamment au point pour qu'il n'y ai pas d'abus.
- Les professeurs sont constamment au courant de ce qu'il se passe dans leur domaine. Ils sont très largement compétents et leur enseignement est de grande qualité. D'ailleurs leurs établissements sont bien mieux classé que les notres...


Enfin voila...
Tout n'est pas nul chez nous par contre!
On a tout de même la meilleure université en physique, on est excellents en maths, et sans doute dans d'autres domaines aussi.

Mais de nombreuses choses sont à changer. Et ces changements sont loin d'être impossibles.

Désolé pour le mega pavé
biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quel avenir pour l'éducation nationale?   Quel avenir pour l'éducation nationale? - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel avenir pour l'éducation nationale?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le jdr, les jeux de fig., quel avenir?
» Quel programme pour les screens
» quel produit pour décaper ?
» Quel avenir pour le wargames et ses pratiquants ?
» [Débat] Quel avenir pour Tahu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OdH :: Général :: Bla-Bla-
Sauter vers: